Pleins feux sur le multiculturalisme

Un appel à contribution est lancé par Dialogue Society Birmingham Branch, School of Politics,International Relations and Environment (Keele University) et Department of Politics and Public Administration (Fatih University) pour un séminaire Spotlight on Multiculturalism, Istanbul, Turquie, 3-5 mai 2012.

Les valeurs des Français et la religion

L’IFOP a publié récemment les résultats d’une enquête sur les valeurs des Français.

81% (+1) jugent la laïcité positivement; c’est même le 5e item cité par les partisans de la gauche. Dans le même temps, les crispations autour des questions de religion sont notables: 76% adhèrent à l’affirmation "l’islam progresse trop en France", contre 71 en 2010; 14% sont favorables au financement public des mosquées, alors qu’ils étaient 28% en 2006. Ils sont seulement 24% à faire confiance aux autorités religieuses, à égalité avec les médias – plus cependant qu’aux partis politiques (15%)!

Musulmans anglais patriotes

Le think-tank Demos a publié récemment une enquête intitulée A place for Pride. Plusieurs articles ont souligné que le sentiment de fierté nationale est plus important parmi les musulmans anglais que parmi la population générale.

Pour être précis, ce sentiment est corrélé à la religion en général plus qu’à l’islam: si 81% des britanniques sont fiers d’être un citoyen britannique, ce chiffre monte à 88% pour les anglicans et les juifs, et à 83% pour les musulmans.

L’écart de valeurs Etats-unis / Europe

Pew Forum a mis en ligne il y a quelques jours un rapport sur l’écart de valeurs entre Américains et Européens occidentaux (The American-Western European Values Gap).

On y apprend notamment que la moitié des Américains jugent la religion très importante, contre 22% des Espagnols, 21% des Allemands, 17% des Anglais et 13% des Français.

Sécurité intérieure et extrémisme religieux en Europe

Eurobaromètre publie les résultats d’une étude sur la sécurité intérieure. Parmi les réponses proposées aux interviewés quant aux possibles menaces pour la sécurité intérieure de leur pays figurait l’extrémisme religieux. La Lettonie et la Lithuanie ne le craignent absolument pas (0%), les Pays-Bas représentent le pays le plus inquiet (15%); 7% des Français citent cette possibilité.

Les pratiquants anglais et la morale politique

BRIN commente les résultats d’un sondage sur les attitudes des chrétiens pratiquants envers les valeurs morales des personnalités politiques et publiques (Etude Cpanel de ComRes concernant des chrétiens pratiquants au Royaume-Uni, octobre 2011).

79% des chrétiens pratiquants seraient prêt à changer d’affiliation politique sur leur candidat témoignait de valeurs personnelles peu élevées, contre 43% des électeurs selon un sondage d’août 2011. 75% d’entre eux considèrent l’infidélité conjugale comme une preuve d’incapacité à tenir sa parole, tout en admettant à 54% que la plupart des personnalités politiques étaient corrects (contre 33% des électeurs). 74% des chrétiens se désabonneraient de leur journal si les journalistes montraient une morale peu élevée, contre 52% de la population.