Pratique religieuse en Angleterre

Davis Voas a rédigé, sur l’intéressant blog British Religion in Numbers, une réflexion à partir des données concernant la pratique religieuse. En plus de donner quelques informations sur l’évolution de la pratique religieuse, David Voas fournit une excellente mise en perspective, et un rappel très utile sur les précautions à prendre et limites à garder en tête lorsque l’on interprête les informations dont on dispose.

Suisse – rapport social 2008

Le Rapport social 2008 sur la Suisse est paru; on peut le commander ici. Un résumé des informations est disponible sur le site consacré au rapport social. On y trouve notamment quelques tableaux sur les confessions et la non-religiosité (cumul 2002/2006), ainsi que sur la diversité culturelle et les croyances religieuses (2007), dans le chapitre sur la diversité culturelle. Dans le chapitre intégration sociale, on trouve des données sur l’engagement bénévole dans des groupes ou associations, notamment confessionnelles, ainsi que sur la motivation au bénévolat.

Apocalypse… now?

Eh bien non, les Français n’y croient pas! Ils ne sont que 22% à croire à l’apocalypse, c’est-à-dire la fin du monde, selon un sondage TNS-SOFRES pour le magazine Le Pèlerin. 75% n’y croient pas – bien que 55% des interviewés pense que le réchauffement climatique en est un des signes annonciateurs.

Je signale – ou je rappelle? – à tous ceux qui s’intéressent aux sondages d’opinion concernant la religionen France, qu’une liste régulièrement actualisée (si, si!) de ces sondages est disponible sur le site Eurel.

Femmes et religion

Sara Silvestri (Universités de Cambridge et de London’s City, UK) présente les résultats d’une étude qualitative menée pour le compte de la Fondation Roi Baudoin sur les femmes musulmanes en Europe: Europe’s Muslim women: potential, aspirations and challenges. Menée dans trois grandes villes d’Europe (Londres, Bruxelles, Turin), l’étude s’intéresse à la façon dont ces femmes comprennent et utilisent leur appartenance à l’islam.
Lire la suite

Incinération: changement d’opinion en France

Un récent sondage IFOP révèle une évolution des attitudes des Français vis-à-vis de la crémation: en 1979, seulement 20% des interrogés disaient vouloir être incinéré plutôt qu’enterré, 25% disaient être indifférents. En novembre 2008, 51% disent vouloir être incinéré, et il n’y a plus que 4% d’indifférents. Par ailleurs, 55% des personnes interrogées disent vouloir qu’une cérémonie religieuse soit organisée à cette occasion.

Les résultats de cette enquête sont disponibles en pdf.