Sondages d’opinion sur la religion

Un bref article sur BRIN expose très clairement les enjeux de la méthodologie des sondages d’opinion sur la religion.

Demander « quelle est votre religion », « quelle est votre religion, si vous en avez une » ou « qu’est-ce qui vous décrit le mieux » a un impact certain sur les réponses données. Cependant, offrir une liste de réponse possible, et l’ordre des items proposés, en ont également un.

La consommation halal en France

L’IFOP publie les résultats d’une enquête menée pour Le Figaro sur les personnes d’orgine musulmane et la consommation halal en France. Les questions posées concernaient la fréquence et le lieu des achats de viande halal, les achats de produits halal autres que la viande,  l’importance accordée à la composition des produits alimentaires, enfin et les opinions concernant l’achat et la consommation de produits halal.

Près de59% des personnes d’origine musulmane achètent de la viande halal, mais ce sont surtout les immigrés de première génération (71% contre 47% des troisième génération). 68% des consommateurs de produits halal jugent qu’il « n’est pas facile de savoir si un produit est vraiment halal » quand il est présenté comme tel; d’autre part, 49% des consommateurs disent « acheter plus de produits halal qu’il y a quelques années ».

Les Français et l’identité nationale

TNS-Sofres met en ligne à son tour les résultats d’un sondage sur les Français et l’identité nationale. On y apprend entre autres que seul l’héritage chrétien est un élément majoritairement jugé peu ou pas important (56 %) de l’identité française. Les droits de l’homme, la langue et le système de protection sociale sont selon les interviewés les principaux fondements de l’identité nationale; ils jugent également importants la culture, la laïcité et l’intégration des diversités culturelles et ethniques. Interrogés sur ce qui peut rapprocher les gens entre eux, ils ont cité la religion en dernière position (6 %).

Les Français et la vocation

Le journal La Croix rend disponible en ligne les résultats d’un sondage TNS Sofres sur « les Francais et la vocation ».

L’enquête a porté sur l’importance relative des activités des prêtres selon les catholiques, sur le célibat des prêtres et le sacerdoce des femmes, et sur la baisse des vocations.

Entre autres choses, on y apprend que 83% des catholiques sont favorables au fait que des hommes mariés deviennent prêtre – ils n’étaient que 69% en 1982 – 82% sont favorables au mariage des prêtres et 79% à l’accès des femmes à la prêtrise. Les catholiques sont là très proches de la population totale, qui a respectivement 83% et 80%.
36% des personnes interrogées, et 31% des catholiques, ne seraient pas heureux d’apprendre que leur fils souhaite devenir prêtre (le chiffre monte à 45% parmi les sans religions).

La foi et Darwin au Royaume-Uni

Theos est un groupe de réflexion basé au Royaume-Uni qui analyse et commente les évolutions sociales et politiques, en lien avec la théologie. Theos a déjà mené différentes enquêtes, réalisées par la société de sondages ComRes. Les résultats de la dernière recherche en cours viennent de paraître: il s’agit d’un sondage d’opinion portant principalement sur la foi et le créationnisme. Lire la suite