Fin de vie

L’IFOP met en ligne les résultats d’une enquête sur les Français et la fin de vie.

A noter, si un petite moitié des Français (47%) affirme déjà ne pas vouloir d’un accompagnement spirituel de sa fin de vie, un tiers des interviewés (33%) attend de voir, le moment venu…

Comme on l’a déjà souligné à propos d’autres enquêtes, c’est entre pratiquants et non pratiquants que le clivage est très marqué: si 20% de l’ensemble des interviewés souhaite un accompagnement spirituel de sa fin de vie, c’est 77% des catholiques pratiquants mais seulement 18% des non pratiquants. A titre indicatif, cela représente 75% des musulmans interviewés, mais avec un échantillon trop petit pour être vraiment révélateur.

Par contre, il y a toujours une moitié des interrogés à estimer que la loi actuelle est insuffisante; elle ne permet pas suffisamment d’atténuer les souffrances (48%), d’éviter l’acharnement thérapeutique (59%) ou de respecter la volonté du malade (68%). Une majorité de l’ensemble des interrogés se dit favorable à la légalisation de l’euthanasie (86%); les catholiques pratiquants sont plus nombreux que la moyenne à y être opposés (41% contre 14%), les catholiques non pratiquants au contraire moins nombreux (9% – les sans religion 6%).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s