Soutenance de thèse: identité musulmane européenne

Soutenance de thèse: Salima Bouyarden, Intériorisation-Internalisation : Les mécanismes de l’émergence d’une identité musulmane européenne, mercredi 11 septembre 2013, 14h salle des thèses du nouveau patio, Université de Strasbourg.

Publicités

Femmes et encadrement cultuel

Lucie veyretout soutiendra sa thèse de doctorat de l’Université de Strasbourg en droit public le 10 janvier 2013 à 9h30, salle Alex Weill – 5e étage, Faculté de droit, Strasbourg, L’application des droits de l’être humain au sein des groupements religieux. La question de la discrimination des femmes dans l’accès aux fonctions cultuelles.

Soutenance de thèse: le miracle et l’enquête

Laetitia Ogorzelec annonce la soutenance de sa thèse de doctorat qui se tiendra le jeudi 4 octobre 2012 à 14h au Grand Salon (salle E14) de la Faculté des Lettres (Université de Franche-Comté, Besançon) : le miracle et l’enquête. Analyse sociologique de l’expertise médicale des guérisons déclarées « miraculeuses » à Lourdes (thèse réalisée sous la direction de M. le Professeur Jean-Michel Bessette).

Lire la suite

Manger pour croire

Christine Rodier annonce la soutenance de sa thèse de doctorat de 3ème cycle qui se tiendra le jeudi 12 janvier 2012 à 14 h en salle Fustel de Coulanges au Palais Universitaire à Strasbourg: Manger pour croire: le halal comme incorporation d’une norme. Étude transgénérationnelle de descendants de migrants berbères (thèse réalisée sous la direction de Mme la Professeure Anne-Sophie Lamine).

Lire la suite

Enjeux républicains des mutations curriculaires

Cécile Arnaudo annonce la soutenance de sa thèse, Les enjeux républicains des mutations curriculaires : « l’enseignement du fait religieux » en Histoire au Lycée.
La recherche observe les enjeux républicains et/ou laïques des mutations curriculaires à propos de l’élaboration et de la circulation du programme sur « l’enseignement du fait religieux » dans les curricula concernant l’Histoire au Lycée. En France, depuis la fin du XIXe siècle, des changements sont en jeu dans le processus de scolarisation du fait religieux et ceux qui ont l’autorité éducative « réinterprètent » la religion en mêlant à son histoire les enjeux et objectifs d’apprentissage de la République et de son projet d’intégration. D’une part, les programmes d’Histoire prescrivent officiellement « pourquoi », « comment » et « pour qui » transmettre une histoire politique de la religion. D’autre part, les enseignants,  les auteurs des manuels, l’inspection pédagogique par ses rapports ou les futurs enseignants dans leurs mémoires professionnels traduisent cette injonction. Étudier le « Discours pédagogique officiel » dans sa circulation à travers différentes instances éducatives est le propos de cette recherche. Les outils méthodologiques sont empruntés à l’analyse thématique aidée du logiciel Alceste, à la théorie de l’énonciation grâce à des indicateurs linguistiques, et à la théorie du « récit des pratiques du corps ».

Thèse préparée dans le cadre du LAMES, équipe « Savoirs, connaissances et culture », sous la direction de Nicole Ramognino; jury de soutenance: Anne-Raymonde De Beaudrap (Maître de conférences, IUFM, Nantes), Franck Frégosi (Directeur de recherche, CNRS-IEP), Mohamed Tozy (Professeur, Université de Provence) et Nicole Ramognino (Professeur émérite, Université de Provence).