The New Muslims Perspective

Le dernier rapport du Runnymede Trust, The New Muslims Perspective, vient de paraître.

Publicités

Internet et l’ouverture d’esprit

Un aticle sur le Pew Forum fournit les conclusions d’une exploitation des données de la récente enquête sur les musulmans et la politique, Internet Use Goes Hand-in-Hand With More Open Views Toward Western Culture. L’article montre une corrélation forte entre l’usage d’internet et l’l’attitude par rapport à la culture occidentale – notons cependant qu’à y regarder de près, il s’avère que l’âge est une variable plus significative. De la même façon, l’article souligne que les musulmans qui utilisent internet sont plus susceptible d’admettre des points communs entre islam et christianisme (ou bouddhisme pour la Thaïlande) que ceux qui ne l’utilisent pas; ainsi, 35% des musulmans utilisant internet au Pakistan affirment que les deux religions ont beaucoup en commun, contre 7% parmi les non-utilisateurs d’internet. Evidemment, il ne s’agit pas de l’utilisation d’internet en soi, mais certainement de l’accès à l’information qu’autorise l’usage d’internet; la corrélation avec le niveau d’éducation étant par ailleurs significative également.

Par contre, l’observance religieuse (pratique de plusieurs prières quotidiennes) est fortement corrélée aux prises de position exclusivistes.

Migration, religion et mariage

Un intéressant rapport issu de l’enquête TeO, que je n’avais pas encore mentionné: Christelle Hamel, Bertrand Lhommeau, Ariane Pailhé, Emmanuelle Santelli, Rencontrer son conjoint dans un espace multiculturel et international. INED (Documents de travail 189), 2013, 42 p.

Les auteurs soulignent notamment que « les circonstances initiales de la migration des parents ont une influence sur l’histoire matrimoniale de la génération suivante »; d’une façon générale, le lien avec le pays d’origine et ses modèles d’organisation et de transmission tend à être plus étroit pour les personnes arrivées en couple que pour ceux arrivés célibataires ou en tant qu’enfant de migrants (p. 30).